Trouver le chemin initiatique

Trouver le chemin initiatique

magie joie patience tantrisme sagesse méditation voyage astral compassion gnose non-dualité respect magnétisme énergie feu chakra initiation partage alchimie mercure transmutation sourire ego arcane art kabbale conscience anges pentacle gratitude justice cosmos karma maîtres charité éveil esprit prière Christ Elohim yoga Kundalini acceptation nature vitriol force Homme-Femme-Feu-Eau sexe soleil lune quiétude âme tempérance mort incarnation mantra éther volonté intuition loi verbe évangiles avatar


PRATIQUE : le pranayama christique Egyptien

Publié par Tetragrammaton

Catégories : #Pratique, #Gnose, #Prière, #Magie sexuelle, #Mystique, #Eveil, #Santé, #Guérison, #Méditation, #Alchimie, #Energie sexuelle

  • Le dévot peut s’asseoir sur une chaise, face à l'est. Cette pratique peut être également réalisée partout dans la nature.
  • Le torse, le cou et la tête devront former une ligne verticale. On ne doit pencher le corps ni d'un côté, ni de l'autre, ni vers l'avant, ni vers l'arrière. Les paumes des mains doivent reposer sur les jambes de façon tout à fait naturelle.
  • Le mental du dévot doit être dirigé vers l'intérieur, vers la Divine Mère, l'aimant et l'adorant.
  • Fermez les yeux pour que les choses du monde physique ne vous distraient pas.

 

Ce rituel demande de s'exercer progressivement afin d'allier un état de recueillement et de concentration satisfaisant.

Commencez toujours votre pratique en dirigeant votre attention sur votre mère divine particulière afin qu'elle vous assiste à chaque instant.

Vous pouvez commencer ce rituel comme un simple exercice de respiration alternée. Vous prendrez soin de bien vider vos poumons avant chaque inhalation.

Ensuite quand vous serez familiarisé avec la respiration alternée vous visualiserez l'énergie qui s'élève pendant l'inspiration en vapeurs lumineuses depuis les organes sexuels (gonades) jusqu'au cerveau. En même temps que vous inspirer lentement l'air, l'énergie est aspirée par les canaux qui s'enroulent en forme de 8 autour de la moelle épinière tel le caducée de Mercure.
La narine droite est solaire. La narine gauche est lunaire.
Ida monte du testicule droit et Pingala monte du testicule gauche.
Chez la femme, Ida et Pingala s’élèvent à partir des ovaires.
La narine droite est reliée à Pingala. La narine gauche est reliée à Ida.

 

Par ces deux cordons ganglionnaires appelés Ida et Pingala montent les atomes solaires et lunaires de notre énergie séminale.

Vous continuerez au fil de vos séances à approfondir votre état de recueillement en vous rapprochant de votre Mère Divine tout au long de la pratique.

En dernier lieu, sans forcer ni précipiter les choses, vous pourrez réciter mentalement les mantras.

Videz complètement vos poumons avant de commencer la respiration alternée.

le Pranayama en lui-même commence ainsi :

Pour les hommes

  • [Poumons vides - Concentré sur vos testicules]

  • [Avec la main droite] Bouchez la narine droite avec le pouce en vocalisant, mentalement le mantra TOM en même temps que vous respirez ou inhalez très lentement l'air par la narine gauche.

  • Fermez maintenant la fosse nasale gauche avec l'index. Retenez le souffle. Envoyez le Prana à l’église d’Éphèse ou Chakra Muladhara, située dans le coccyx et prononcez mentalement le mantra SA (SSSSS AAAAA.).

  • Expirez maintenant lentement par la fosse nasale droite en vocalisant mentalement le mantra HAM (H AAAAA MMMMM.).

  • Maintenez la fosse nasale gauche fermée avec l'index.

  • Inhalez la vie, le Prana, par la narine droite en vocalisant mentalement le mantra TOM. Retenez maintenant votre souffle et fermez les deux fosses nasales avec l'index et le pouce en vocalisant le mantra RA. Envoyez le Prana au centre magnétique du coccyx.

  • Exhalez très lentement par la narine gauche en vocalisant mentalement la syllabe mantrique HAM.

  • Ceci constitue un Pranayama complet.

Pour les femmes

  • [Poumons vides - Concentrée sur vos ovaires]

  • [Avec la main droite] Bouchez la narine gauche avec l'index en vocalisant, mentalement le mantra TOM en même temps que vous respirez ou inhalez très lentement l'air par la narine droite.

  • Fermez maintenant la fosse nasale droite avec le pouce. Retenez le souffle. Envoyez le Prana à l’église d’Éphèse ou chakra Muladhara, située dans le coccyx et prononcez mentalement le mantra SA (SSSSS AAAAA.).

  • Expirez maintenant lentement par la fosse nasale gauche en vocalisant mentalement le mantra HAM (H AAAAA MMMMM.).

  • Maintenez la fosse nasale droite fermée avec le pouce.

  • Inhalez la vie, le Prana, par la narine gauche en vocalisant mentalement le mantra TOM. Retenez maintenant votre souffle et fermez les deux fosses nasales avec l'index et le pouce en vocalisant le mantra RA. Envoyez le Prana au centre magnétique du coccyx.

  • Exhalez très lentement par la narine droite en vocalisant mentalement la syllabe mantrique HAM.

  • Ceci constitue un Pranayama complet.

 

Six Pranayamas consécutifs peuvent être effectués au commencement et à la tombée du jour.

Ensuite, pour terminer sa séance, le dévot s'agenouillera par terre.
Il placera maintenant ses mains à plat sur le sol, les pouces se touchant l'un l'autre.
Incliné vers l'avant, prosterné par terre, plein de suprême vénération, la tête vers l'est, il appuiera son front sur le dos des mains, à la manière égyptienne.
Le dévot vocalisera maintenant, avec son larynx créateur, le puissant mantra RA des Égyptiens. Ce mantra se vocalise en allongeant le son des deux lettres qui le composent ainsi : Rrrrr Aaaaa. On doit le vocaliser sept fois consécutives.

Explications

  • Le Prana est Énergie Universelle, est Vie, est Lumière, est Joie.
  • Lorsqu’un yogi ésotériste pratique le Pranayama, il cherche seulement à faire monter son énergie sexuelle depuis les testicules jusqu’au calice sacré du cerveau.
  • Avec le Pranayama, nous dissipons la paresse et la turpitude.
  • Le Prana est en relation avec le mental. Le mental est le véhicule de la volonté. La volonté doit obéir à la Grande Âme du monde [l'Intime, Atman].

Précisions

"C'est un système grandiose pour vitaliser le corps physique, mais il ne peut servir à éveiller la Kundalini, le Serpent Igné de nos pouvoirs magiques. Cependant, il peut arriver que des étincelles jaillissent, se détachent du coccyx, s'élèvent par les Nadis ou canaux éthériques qui s'enroulent autour de la moelle épinière et circulent dans les autres Nadis du corps : alors surviennent des moments d'illumination, et le Yogi croit qu'il a éveillé la Kundalini. Mais ce n'est pas le cas : la Kundalini est toujours enroulée dans le chakra Muladhara. Le Serpent magique ne peut être éveillé, mes chers frères, que par un seul et unique procédé : le Sahaja Maïthuna, la Magie Sexuelle.


C'est seulement au moyen des enchantements de l'Amour que le Divin Serpent Kundalini s'éveille pour commencer son ascension le long du canal de la moelle épinière et que nous atteignons réellement l'Auto-réalisation intime de l'Être.


Ceux qui supposent que le Feu Sacré peut s'éveiller instantanément, arrivant à la tête ipso facto, immédiatement, mentent, car en réalité, le Feu Sacré monte peu à peu par l'épine dorsale, selon les MÉRITES DU COEUR.
Ainsi, pour que le Feu Sacré monte dans telle ou telle vertèbre, il est nécessaire de posséder les vertus qui correspondent à cette dernière. C'est pour cela qu'à travers les 33 vertèbres, nous devons souffrir énormément et passer par d'innombrables épreuves." S.A.W.

Nous sommes sociaux !

Articles récents